fbpx

Actualités

Actualités > Articulations

La dysplasie de la hanche chez le chien : une fatalité ?

Votre chiot développe une dysplasie de la hanche ?

Votre chien peine à monter les escaliers ?

Il a une prothèse de hanche ?

La dysplasie de la hanche est une malformation héréditaire de l’articulation. Affection génétique, on ne peut l’éviter. Mais on peut aider un chien qui en est atteint ! Voici comment.

Les prédispositions génétiques à la dysplasie

Ce sont les chiens de grande race qui sont atteints majoritairement par la dysplasie de la hanche. Berger allemand, Labrador, Golden Retriever, Chesapeake, Rottweiler, mâtin napolitain, dogue allemand, dogue de Bordeaux en sont souvent victimes. Mais la dysplasie de la hanche n’exclut pas certaines races plus petites mais massives, comme le Bulldog ou le Carlin.

Les causes 

La cause principale est génétique. Cependant, tous les animaux porteurs n’expriment pas la maladie. De plus, l’alimentation a une grande importance dans le déclenchement ou pas de la dysplasie de la hanche. Une alimentation déséquilibrée qui cause une croissance trop rapide favorise le déclenchement.

Les symptômes de la dysplasie chez le chien

Ils sont le plus visibles durant la croissance du chien, entre 3 et 18 mois. Ensuite, les adultes expriment de plus en plus les symptômes à mesure qu’ils prennent de l’âge.

On observe chez certains chiens une atrophie des muscles fessiers ou une proéminence des os du bassin. Un chien qui boîte, ensuite, peut en être atteint. Si votre chien est raide au lever, cela peut aussi être un signe, tout comme si le chien a du mal à monter un escalier. Les chiens encore jeunes ont parfois une démarche chaloupée ou une course avec les deux membres postérieurs qui s’actionnent en même temps.

Les solutions à la dysplasie chez le chien

Une dysplasie de la hanche doit se détecter jeune. Votre vétérinaire saura normalement la reconnaître sans aucun problème. Si le chiot est diagnostiqué entre 3 et 18 mois, les options chirurgicales sont nombreuses : ostéotomie du bassin (double ou triple), prothèse de hanche, exérèse de tête du fémur, etc.

Sur certains chiens prédisposés, elle peut même être évitée. Une alimentation saine, avec des nutriments de qualité et des viandes osseuses, peut prévenir la dysplasie de la hanche. La chondroïtine et la glucosamine que l’on retrouve dans notre recette Croissance sont les matières premières des articulations pour de nombreux animaux, dont les chiens. L’huile de Krill en contient également des doses records, qui peuvent contribuer à la croissance des chiots, mais aussi apaiser les vieux chiens qui souffrent de dysplasie. Dans le cas de l’huile de Krill, l’action anti-inflammatoire des Omega 3 à haute dose est parfaite contre l’arthrose et l’arthrite.

Ça peut aider pour la dysplasie du chien

atavik chat chien complement alimentaire huile krill

atavik chien croquettes sans cereales chiot poulet poissons blancs croissance

Des sujets de santé liés à la dysplasie du chien