fbpx

Actualités

Actualités > Croissance du chiot

Le prolapsus de la troisième paupière chez le chien et le chat

Votre chien a les yeux rouges?

Il pleure?

Du pus s’écoule de l’oeil de votre chat?

Il s’agit peut-être d’un prolapsus de la troisième paupière!

La troisième paupière, ou membrane nictitante, est une structure oculaire qui se situe au niveau de l’angle interne de l’œil chez la plupart des animaux. Elle comprend un cartilage et une glande lacrymale. C’est le changement de position de cette glande que l’on nomme prolapsus.

Prédisposition raciale au prolapsus de la troisième paupière

Qu’importe le sexe de l’animal, les jeunes chiens dont les paupières sont tombantes rencontrent souvent le problème de prolapsus de cette troisième paupière. Les races Cocker américain, les bouledogues anglais, le lhassa apsos ou les shar-peis ont souvent des prédispositions à cette malformation.

Les causes du prolapsus de la troisième paupière

La troisième paupière a pour fonction de protéger l’œil des chats et chiens. Elle répartit leurs larmes sur sa surface. Normalement, la glande nictitante est enfouie en arrière de l’arcade orbitaire sous l’œil de l’animal. Mais, lorsque la glande se renverse et s’expose à l’air libre, les agents infectieux et les poussières vont l’irriter et l’enflammer. Par ailleurs, ce changement de position de la glande peut également apparaître suite à une laxité excessive ou une faiblesse relative des tissus qui entourent le globe oculaire de l’animal.

Les symptômes liés au prolapsus de la troisième paupière

De manière générale, une masse rouge apparait au niveau du coin interne de l’œil de l’animal, de la forme d’une cerise. Puis on observe un écoulement de larmes. Une infection secondaire peut se manifester, comme la conjonctive qui s’enflamme également. Elle produit par la suite du mucus d’un aspect jaune-vert. Si le gonflement des tissus est observé, c’est la conséquence d’une exposition externe et prolongée de la glande lacrymale.

Le traitement du prolapsus de la troisième paupière

La voie chirurgicale est le meilleur traitement du prolapsus de la troisième paupière. Cette intervention reste du ressort de l’ophtalmologue vétérinaire qui devra replacer la glande dans sa position normale et l’ancrer profondément dans l’orbite de l’œil de l’animal. Évitez surtout de recourir à un retrait chirurgical de cette glande lacrymale, puisque les larmes ont comme rôles la protection, le nettoyage et l’humidification du globe oculaire de votre animal de compagnie.