Actualités

Actualités > Ethique

Le bien-être du chien, notre priorité

L’objectif d’Atavik en ce monde est simple et unique : nous voulons le bien-être des chiens et des chats. Les nôtres aussi bien que les vôtres.

Le bien-être du chien, on le connaît

Nicolas Nolf, le fondateur de la marque, est un éleveur de rottweilers multiprimés. Ses chiens n’auraient jamais été aussi célèbres ni remporté autant de trophées s’il n’avait aussi exigeamment souhaité leur bien-être. Il en va de même pour Romane Desoubrie, enchaînant les compétitions d’agility depuis qu’elle a neuf ans, sur le podium de la discipline au niveau national depuis ses 12 ans et membre de notre équipe depuis peu.

Et nous sommes convaincus que l’essentiel du bien-être passe par la gamelle.

Santé et bien-être du chien

Tant de maux peuvent être causés par l’alimentation…

Mon chien vomit ? Sa digestion est mauvaise ? Mon chien a des selles molles ? Il a des flatulences ou est constipé ? Mon chien mange ses excréments ? Il a les yeux rouges ? Mon chien pleure ? Ses coussinets sont enflammés ? Mon chien sent mauvais ? Il perd ses poils ou a des pellicules ? Mon chien se gratte tout le temps ?

Si vous avez dit ces phrases 100 fois sans trouver de réponse, sachez que ces problèmes peuvent trouver leur origine dans une allergie alimentaire. Oui, tous ces symptômes, affectant tout le corps du chien, sont ceux d’une simple réaction atopique.

 

Mon chien dort tout le temps ? Il halète dès le début de la promenade ? Mon chien boîte ? Il manque d’énergie ?

Peut-être sa nourriture ne contient-elle simplement pas tout ce qu’il lui faut. 

Chez Atavik, nous avons choisi nos aliments selon une question simple : qu’est-ce qu’un loup a besoin de manger pour être en pleine santé ?

Le chien et le loup partagent 98% de leur ADN. Si c’est bon pour l’un, c’est bon pour l’autre.

Pour le bien-être des chiens, nous avons donc fait deux choses. Nous avons d’abord enlevé tout le superflu, l’allergène, l’inutile de la nourriture. Ensuite, nous avons gardé les meilleurs nutriments, protéines, lipides et fibres, par une sélection draconienne de nos ingrédients.

Et voilà ! Nos chiens sont devenus aussi bons que ce qu’ils mangeaient. Et ils se sentent merveilleusement bien selon leurs vétérinaires ! Mais aussi selon les photographes.

Alimentaire, mon cher Watson

On est ce qu’on mange : chez Atavik, on le pense sincèrement. À chaque seconde de notre vie, nos cellules se renouvellent en utilisant comme matériau les nutriments que nous absorbons. À nutriments sains, cellules saines.

C’est ainsi pour tous les êtres vivants. Humains et chiens font partie de ces êtres vivants. Pour eux comme pour nous, l’alimentation est primordiale. Car bien manger, c’est bien être. Je suis la somme de la protéine de qualité de la volaille fermière, du fructose de qualité des petits pois de mon jardin et des lipides de qualité de la graisse de canard qui était hier soir dans mon magret de canard au miel sur sa jardinière de légumes.

Et je ne vous parle même pas du dessert.

Vous aussi, vous êtes la somme de tout ce que vous avez mangé cette année. Et si vous avez mangé du bon, il y a de bonnes chances que vous soyez bien.

Il en va de même pour votre chien. Il est ce qu’il mange. S’il mange bien, les chances sont bonnes qu’il soit bien aussi.

N’est-ce pas ça, le bien-être ?

En tout cas, bien-être et bonne santé vont souvent de pair. Mais surtout, une mauvaise santé implique obligatoirement le mal-être.

Alors si votre chien va mal, pourquoi ne pas commencer par changer son alimentation ?

Les problèmes de comportement, symptômes du mal-être alimentaire ?

Une fois les problèmes alimentaires réglés, il est fort probable que des problèmes de comportement disparaissent. Par exemple, un chien qui mange ses crottes ne trouve souvent pas tous les nutriments nécessaires dans sa nourriture. Il est contraint à la coprophagie pour faire passer deux fois dans son tube digestif des composés difficiles à digérer : le gluten de maïs, le gluten de riz, le gluten de blé et la majorité des protéines végétales, inadaptées à l’intestin d’un carnivore.

Bien sûr, tous les problèmes de comportement ne trouvent pas leur origine dans la nourriture. Votre chien fait pipi partout dans la maison ? Il détruit tout, meubles et coussins, en votre absence ? Quelque chose compromet donc son bien-être. Mais chaque cas est particulier, et le mieux à même de vous répondre reste un éducateur comportementaliste canin.

Chez Atavik, nous concevons le bien-être du chien comme un tout, qui inclut le comportement de l’animal. C’est pourquoi nombre de nos revendeurs sont des éducateurs canins. Si votre chien conserve un problème que la nourriture ne résout pas, ils peuvent vous aider.

Le bien-être du chien et de son maître

Un chien en bonne santé, c’est aussi moins de stress pour son maître. Si vous nous avez découvert, c’est sans doute que vous connaissez l’angoisse du maître emmenant d’urgence son chien à la clinique vétérinaire. L’un des moments où l’on se trouve le plus éloigné du bien-être. Cela vaut pour le chien, le maître, mais aussi pour le vétérinaire de garde.

C’est pourquoi tant de vétérinaires nous recommandent : si un chien doit se rendre aux urgences, qu’au moins il ne vienne pas pour un problème prévisible, comme une infection aux mycotoxines ou tout autre empoisonnement alimentaire. Il y a des vétérinaires qui sont heureux de ne voir un chien qu’une fois l’an, pour les vaccins : c’est le cas de tous les vétérinaires qui nous proposent.

C’est aussi le cas pour tous nos revendeurs à travers l’Europe. Ils sont indépendants, en général propriétaires d’animaux, et ne proposent en magasin que ce qu’ils donnent par ailleurs à leur propre chien. Le bien-être de leur chien, et leur bien-être, devient ainsi le bien-être de votre animal, puis votre bien-être.

C’est ainsi qu’au sein-même d’Atavik, le bien-être de nos clients a rejailli sur nous. Christelle, Greg et Romane étaient clients d’Atavik avant de devenir des membres de l’équipe. Le bien-être de leurs animaux a donné envie à d’autres membres de l’équipe, qui n’étaient pas encore atavikovores, de sauter le pas. Depuis, Joyce, le chien de Marine, est devenu atavikovore. Et ça se voit à son magnifique poil !