Marine, service client et gestion administrative

Tous les membres de l’équipe d’Atavik ont une raison personnelle d’y travailler. Marine a toujours vécu entourée de chiens et de chats. Et surtout, elle fait partie des premières personnes à avoir connu Atavik, à l’époque de la ruche d’entreprises de Denain. Découvrez son histoire.

Comment as-tu connu Atavik ?

 

J’ai connu Atavik à la ruche d’entreprises de Denain. Je travaillais dans les mêmes locaux, on était voisins. On a beaucoup échangé, d’abord, avec Nicolas et Charlotte, puisque je les ai connus il y a 3 ans et demi. J’ai suivi leur évolution et je dois faire partie des gens qui connaissent Atavik depuis le plus longtemps. C’est d’ailleurs Pierrick, mon conjoint, qui m’a parlé d’alimentation sans céréales pour chiens et chats, juste avant que j’intègre la ruche de Denain.

 

Vous aimez les chiens tous les deux ?

 

Depuis ma plus jeune enfance, j’ai toujours eu un chien et deux chats. Je n’ai plus que Joyce pour le moment, mais on compte bien agrandir à nouveau la famille l’année prochaine, avec un chien et un chat. Commencer par le chat et ensuite continuer avec le chien. J’ai du mal à dire que je suis plus pour les chiens ou les chats, vu que j’ai toujours eu les deux. J’ai autant d’affect pour l’un que pour l’autre, et honnêtement, chacun apporte quelque chose de différent. Un chat, c’est beaucoup plus autonome ; un chien est beaucoup plus présent et joueur. Je ne diviserai pas mon coeur entre les deux, j’aime autant les chiens que les chats.

Joyce est ta première chienne ?

 

Non. J’ai d’abord eu un épagneul breton, qui a vécu jusqu’à 20 ans. On a penché après cela sur un labrador qui a vécu plus de 10 ans mais qui est mort d’un cancer des os. Le labrador est un chien super amical, joueur et câlin. On a eu un gros coup de coeur pour le labrador et on est reparti vers cette race avec Joyce.

 

Ton premier labrador est décédé d’un cancer des os. Est-ce que cela t’a sensibilisé à la santé du chien ?

 

Tout à fait. Ça a été très rapide, car elle a toujours eu, dès l’âge de 7 ans, des problèmes d’articulation. On avait beau donner des traitements vétérinaires, on n’a pas vu d’amélioration, et je pense que les cachets ont fait pire que mieux. En une semaine, on a appris son cancer des os, car elle ne savait plus se lever. Elle était vraiment dans un état pitoyable, elle souffrait trop, et on a dû prendre la décision de la laisser partir. C’était il y a 4 ans.

 

Et vous avez repris Joyce dans la foulée ?

 

Non, on a laissé quelques mois entre temps, histoire de faire la part des choses. On n’avait absolument pas envie de remplacer notre précédente chienne avec Joyce. D’ailleurs, mon précédent labrador était couleur sable et Joyce est de couleur noire. D’un animal à un autre, les caractères sont totalement différents. Joyce est très joueuse, très câline et très sportive. Il faut faire beaucoup d’activités pour réussir à la fatiguer.

Comment va la santé de Joyce ?

 

Très bien. Elle est sous Atavik depuis quasiment 2 ans. Au début, on a continué avec les croquettes de l’élevage. Elle n’avait pas un poil super brillant et elle a vite développé une tendance à l’embonpoint. Alors certes c’est un labrador, mais lorsque je lui donnais les croquettes de l’élevage, elle enflait tout de suite. Lors de la transition vers Atavik, j’ai vu la différence au niveau de son poil et de son tonus en 15 jours. Ensuite, le poids de ma chienne s’est stabilisé, et elle était beaucoup moins essoufflée. Maintenant, son poil est tellement brillant que les gens qu’on croise nous demandent systématiquement ce qu’on fait pour qu’elle ait un poil si beau.

 

Qu’est-ce que mange Joyce ?

 

Joyce mange en croquettes les recettes Poulet et Agneau la plupart du temps. Ensuite, comme elle va à la chasse de septembre à février, elle passe à la recette Canard-Truite, qui est un peu plus calorique. Et pour la pâtée, c’est son petit plaisir du dimanche, elle mange toutes les recettes sans distinction.

 

Et au niveau de l’exercice ?

 

En plus des périodes plus intenses comme la chasse, elle doit marcher environ 3 à 4 km par jour, plus 15 à 20 minutes de natation.

 

Joyce a perdu beaucoup de poids depuis un an, on l’a tous constaté lorsqu’elle vient au bureau. Qu’est-ce que tu as fait ?

 

Elle n’a d’abord pas les rations préconisées. On a diminué les rations durant quelques mois pour qu’elle retrouve son poids de forme. Pour un chien trop gros, le régime passe par la diminution de la ration. Avec la ration préconisée, elle grossit tout de suite. Donc elle reste toujours en-dessous de ce qui est conseillé pour maintenir ce poids.

 

Quel est ton rôle chez Atavik, Marine ?

 

Je m’occupe de 3 pôles. Tout d’abord, je m’occupe du service client, en répondant à nos clients par mail ou au téléphone. Ensuite, je m’occupe de la comptabilité, et enfin de la gestion du personnel.

 

A quoi ressemble ton quotidien au service client ?

 

Je m’occupe de répondre à toutes les interrogations des clients, que ce soit concernant leurs livraisons ou des questions qu’ils peuvent se poser sur nos aliments. Je leur parle composition, rations, choix des recettes, etc. C’est toujours un plaisir de conseiller nos clients, de pouvoir les orienter sur un aliment plutôt qu’un autre selon les pathologies dont souffrent les chiens et les chats. Les questions sont relativement variées chaque jour, et c’est ce qui fait la richesse du service client.

 

Quelle est la plus grande différence chez Atavik par rapport aux autres entreprises où tu as pu travailler auparavant ?

 

Les valeurs. Les valeurs d’Atavik sont mises en place, respectées par tous. Parmi ces valeurs, celle qui me tient le plus à coeur, c’est la tenue des engagements. Chez Atavik, quand quelque chose se dit, cette même chose se fait. Elle se fait dans un délai qui est imparti et annoncé, mais tout ce qui est dit est fait. Et ça, ça change des précédentes boîtes que j’ai pu connaître. Dans ce cas-là, trouver la motivation le matin, c’est compliqué. Chez Atavik, je sais pourquoi je me lève le matin, et je sais que ce qui est dit va être fait.

 

Chez Atavik, on sait que l’on a affaire à des propriétaires d’animaux!

 

Si vous avez un animal et que vous souhaitez lui donner Atavik, mais qu’il vous reste quelques questions à poser, contactez donc Marine! En tant que propriétaire de Joyce, elle est la mieux placée pour vous répondre.