fbpx

Actualités

Actualités > Articulations

Encore des succès à la régionale d’élevage du berger belge !

AVR
23
2017

Il y a quelques semaines se déroulait à Grainville-La-Teinturière en Normandie la régionale d’élevage du berger belge. Et les petits de Coca ont encore fait sensation !

Certifiés pour le troupeau !

La journée était divisée en deux parties. Tout d’abord, le certificat d’aptitude national au troupeau (CANT) était attribué à la suite d’une série de tests. Malone, Moon et Maiko l’ont passé avec brio. Et pourtant, le niveau est très élevé pour ce CANT. Jean-Jacques Moutin, qui est déjà passé par là avec leur père Coca, nous l’explique :

« En régionale et en nationale d’élevage, on a droit au top des juges. Ils font référence, car ils connaissent parfaitement la race de chiens dont ils s’occupent. C’est pourquoi passer le CANT dans ces conditions demande de plus grandes qualités, mais implique aussi une plus grande reconnaissance des chiens qui l’obtiennent. »

En tout cas, les résultats sont là : Malone, Moon et Maiko des Hauts de Quantilly sont certifiés. Félicitations à eux !

Trois petits très prometteurs !

Mais le point d’orgue de la journée, c’était le concours de beauté. Et ce sont encore 3 chiots qui se sont distingués. Malone a terminé très prometteur deuxième en puppy mâle.

Maleen a terminé très prometteur deuxième en puppy femelle.

Et enfin Mia a terminé très prometteur troisième en puppy femelle.

Malgré une concurrence acharnée, les deux juges présents n’ont pas tari de louanges sur nos champions. M. Michel Griol, vice-président du Club Français du Chien de Berger Belge jugeait les puppies mâles, et Mme Amanda MacLaren, membre également du CFCBB et grande connaisseuse de cette race, jugeait les puppies femelles.

Une santé solide spécialement remarquée

Ils ont tous deux été impressionnés par le développement de l’ossature des chiens. C’est surtout flagrant sur Malone, qui a été confondu avec un mâle adulte à seulement 9 mois !

Les juges ont également fait plusieurs remarques élogieuses sur la qualité du pelage, surtout celui des femelles. Traditionnellement, chez le Tervueren, la femelle a un poil moins fourni que le mâle. Mais Maleen a le poil aussi dru que celui de ses frères !

A la fin de cette journée riche en émotions et en récompenses, nombre de décisions étaient prises. Malone et Maleen s’orientent vers les concours de beauté, tandis que Maiko préfère les disciplines sportives, le troupeau et l’agility. Nous aurons l’occasion de reparler de ces graines de champion !