Actualités

Actualités > Histoires de wouf

Coca d’Oclair des Loups, champion Tervueren !

Coca est un magnifique Berger Belge Tervueren, atavikovore depuis près d’un an. Jean-Jacques Moutin, son propriétaire, nous parle de cet exceptionnel champion.

Jean-Jacques Moutin est passionné par les Bergers Belges Tervueren, mais il est surtout passionné par son chien. Et il y a de quoi : Coca est un chien en or, tant par la fourrure et les yeux que par le caractère.

D’où vous est venu le goût du Berger Belge Tervueren ?

Avant Coca, j’ai eu un premier chien, croisé issu de Tervueren. Il a vécu 14 ans, et il nous avait énormément plu. Deux ans après sa disparition, nous avons donc décidé de reprendre un Berger Belge de ce type.

Nous nous sommes adressés à un élevage familial. Et nous n’avons pas été déçus ! On me disait tellement de bien de lui lors de sa croissance que j’ai voulu me documenter sur son pedigree. Et quelle surprise ! En effet, Coca fait partie d’une lignée exceptionnelle, et il compte des champions tant du côté maternel que paternel.

Outre sa beauté, ce qui marque chez Coca, c’est son caractère génial. Le Berger Belge Tervueren est un chien très intelligent. Il est très proche de son maître et il est facile avec lui d’avoir une grande complicité. Une fois éduqué, il est très facile à vivre. Son éducation est importante, car il a des côtés assez jaloux. Un Berger Belge peut ne pas apprécier que l’on caresse un autre chien, par exemple.

Il y a un peu plus d’un an, Coca a commencé à perdre l’appétit. Il mangeait de moins en moins, et il commençait à perdre du poids. C’était assez inquiétant. Après quelques recherches, je l’ai passé à Atavik. Et mon chien s’est remis à manger !

Il avait besoin de reprendre du poids et de la masse musculaire : j’ai donc commencé par la recette à l’agneau. Puis, pour lui faire conserver une belle ligne, je l’ai passé à l’Atavik Poulet. En complétant avec de l’huile de Krill, son poil est devenu resplendissant et il est en pleine santé !

Comment voyez-vous l’avenir ?

Coca arrive en fin de carrière. Ses belles années de concours sont derrière lui. Mais la relève est assurée. En 2016, Coca a fait une portée de 6 chiots avec une jolie femelle. Et ils sont très prometteurs, car 5 d’entre eux sont déjà nourris avec la recette spéciale Croissance d’Atavik. En effet, 4 chiots sur 6 avaient des problèmes intestinaux. Comme Atavik fonctionnait tellement bien pour Coca, j’ai conseillé à leurs nouveaux maîtres votre marque. Du jour au lendemain, tous les problèmes de digestion des chiots ont disparu !

Nous reprendrons des nouvelles de Maikoh, Malone et de tous les petits de Coca durant les mois à venir !