Actualités

Actualités > Appétit

L’asthme chez le chien, prévention et traitement

 

Votre chien est essoufflé après la promenade?

Il tousse et vomit?

Sa respiration est sifflante?

Il peut faire de l’asthme!

Comme l’homme, le chien peut être atteint d’asthme. Les difficultés respiratoires que cette maladie engendre peuvent être très handicapantes dans sa vie quotidienne. Tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

Prédisposition à l’asthme chez le chien

Chez les chiens, il n’existe pas de race particulière prédisposée à l’asthme puisque la pathologie peut toucher toutes les races. Toutefois, il convient de souligner que les chiens à museau écrasé de type boxer, carlin, bouledogue ou shar-pei sont en général plus sensibles aux maladies respiratoires, donc à l’asthme.

Causes

Généralement, l’asthme du chien est dû à un problème allergique. Commencez par identifier le pneumallergène auquel votre chien est sensible. Le pollen fait un suspect de choix, qu’il soit de graminées, du bouleau ou d’autres plantes. Mais d’autres causes sont possibles, parmi lesquelles les acariens ou la poussière. Le tabagisme passif peut également aider l’asthme à s’installer chez votre chien. Enfin, des substances chimiques toxiques contenues dans des aérosols ou des détergents sont aérollergènes.

Symptômes de l’asthme

L’asthme est une maladie qui touche les voies respiratoires. Les bronchioles et bronches se contractent plus ou moins selon la gravité de l’affection. Vous pouvez entendre alors distinctement un sifflement à l’inhalation. Cela entraîne une difficulté notable à respirer chez le chien. Votre chien a par exemple du mal à respirer après la promenade. Il est ainsi essoufflé, haletant. Enfin, il se peut également qu’il tousse puis vomisse lors d’une crise d’asthme.
Toutefois l’asthme partage ces symptômes avec d’autres pathologies : inflammation respiratoire, bronchoconstriction et hypersécrétion de mucus. C’est le cas de la toux du chenil ou encore d’un parasite, le ver du poumon. Il convient donc de s’assurer qu’il s’agit bien d’asthme chez le vétérinaire.

Traitement

L’asthme se traite plutôt bien. Après un traitement aux antihistaminiques ainsi qu’aux antiasthmatiques, votre chien retrouvera une vie presque normale dans la plupart des cas. En cas de crise grave, des piqûres d’épinéphrine s’administrent en urgence.

Cependant, lors d’une crise aiguë rendez-vous d’urgence chez votre vétérinaire. Une injection de corticoïdes et de dilatateur bronchique sera alors administrée, pendant qu’il recevra un soutien respiratoire.

Prévention

Pour éviter l’asthme, il convient d’abord d’éviter tous les comportements déclencheurs d’allergies. Un animal peut être au contact d’une substance toute sa vie, et se retrouver allergique à cette dernière du jour au lendemain. Il faut considérer l’allergie comme un ballon de baudruche qui explose : chaque expiration est une exposition, jusqu’à ce que le ballon explose et que l’allergie ne se déclenche.

C’est pourquoi il faut éviter d’exposer son chien à des allergènes possibles tous les jours. Pratiquer la rotation des ingrédients dans l’alimentation est de fait la première précaution à prendre. Nettoyer et changer régulièrement les couchages, limiter l’usage des cosmétiques sont enfin autant de pratiques simples à mettre en oeuvre.