Actualités

Actualités > Articulations

La luxation médiale de la rotule du chien ou du chat

Votre chiot boîte?

Votre chaton ne peut plus poser les pattes par terre?

Il s’agit peut-être d’une luxation médiale de la rotule!

La rotule, aussi appelée patelle, est un petit os de forme triangulaire situé en avant du genou. La luxation médiale de la rotule est une pathologie assez fréquente qui peut entraîner une certaine invalidité. Dans des cas plus graves, ce trouble peut nécessiter une intervention chirurgicale. La luxation est dite médiale si la rotule s’échappe vers l’intérieur du genou. Ce problème est plus fréquent chez les chats et les chiots.

Prédispositions à la luxation médiale de la rotule

Une prédisposition raciale a été détectée pour la luxation médiale de la rotule. Il est possible qu’une composante héréditaire en soit la cause. Dans la plupart des cas, les chiens de petites races sont les plus atteints et la maladie est souvent bilatérale. Cependant, les grands chiens sont aussi prédisposés à cette anomalie. Les races les plus touchées sont, entre autres, le Bulldog anglais, le Bichon frisé, le Caniche, le Labrador, le Terrier australien, le Chihuahua, le Cocker spaniel, le Prinscher nain, l’Akita Inu…

Les causes de la luxation médiale de la rotule

Que ce soit chez les chiens ou chez les chats, la luxation médiale de la rotule peut se produire par différents facteurs. Notamment, un problème de croissance, une malformation ou un traumatisme après un accident peuvent l’entraîner. Dans la majorité des cas, elle est d’origine congénitale, c’est-à-dire que la rotule est dans une mauvaise position à la naissance de l’animal.

Les symptômes

Le principal signe de la luxation médiale de la rotule est la boiterie de l’animal. Soit votre chien ou chat boite de manière partielle et peut toujours s’appuyer sur le sol par la patte. Soit la boiterie est totale et il n’a plus la possibilité de poser sa patte. Quand l’anomalie est d’origine congénitale, elle atteint souvent deux membres. A noter que cette maladie peut provoquer de vives douleurs.

Prévention

Quand la luxation n’est pas grave, elle s’interrompt souvent et la rotule, après quelques boiteries, revient à sa position normale dans la trochlée. Votre animal peut ainsi remarcher et courir normalement. S’il s’agit d’une luxation plus sévère, votre animal va continuer à boiter. Dans ce cas, un examen clinique est nécessaire. Le vétérinaire peut réparer l’anomalie en effectuant de simples manipulations ou procéder à une intervention chirurgicale. Cela dépend du niveau de gravité de la luxation, pouvant aller du grade 1 au grade 4. La radiologie peut aider à identifier la gravité de la malformation.

Pour éviter la luxation médiale de la rotule ou la résorber, l’alimentation durant la croissance joue un rôle primordial. Un régime en chondroprotecteurs, viande fraîche osseuse et chondroïtine, est recommandé. Beaucoup d’Omega 3 et 6 dans la gamelle diminueront également les inflammations conséquentes.