Actu

Mon chien a mauvaise haleine, que faire ?

10 mai 2022

La mauvaise haleine chez le chien est un phénomène fréquent et peu agréable pour les propriétaires. Ce n’est pas un problème à prendre à la légère. La mauvaise haleine du chien peut être un signal de conséquences sur la santé de votre animal : infections, accumulation du tartre dentaire, maladies, etc.

Il est parfois compliqué de se situer et de trouver la solution à ce problème. Dans cet article, nous allons vous aider à comprendre d’où cela peut provenir et comment éviter la mauvaise haleine de votre chien.

L’origine de la mauvaise haleine du chien

L’halitose est souvent vu comme la première origine de la mauvaise haleine du chien. En effet, des bactéries sont naturellement présentes dans la cavité buccale des chiens. Mais si ces bactéries se multiplient de façon anormale et forment un biofilm, ou aussi appelés du tartre (accumulation multicellulaire de micro-organismes qui adhèrent entre eux et à une surface, et qui se forment généralement dans l’eau ou en milieu aqueux), alors ces bactéries peuvent créer une infection buccale et nocive au niveau de la gencive de votre animal.

D’autre part, une mauvaise alimentation qui ne correspond pas aux besoins biologiques et naturels des chiens peut également être à l’origine de la mauvaise haleine du chien. Nous l’expliquons plus tard dans l’article.

Au fur et à mesure du temps, peut se développer alors une gingivite. C’est à dire des saignements et des lésions qui permettent aux bactéries de se développer et ainsi accentuer la mauvaise haleine, voire aggraver l’état de santé de votre animal.

Les causes de la mauvaise haleine du chien

L’haleine du chien et le choix de l’alimentation

Dans la majorité des cas de mauvaise haleine, cela est dû à une mauvaise alimentation. En effet, pour un chiot ou pour un chien, une mauvaise alimentation entraîne des réactions d’éliminations au niveau de l’estomac. La mauvaise haleine peut se stopper lorsque le chien mange, car l’estomac cesse d’éliminer ses toxines à ce moment-là, mais reviendra très vite.

Une alimentation non adaptée modifie également le pH de la gueule du chien et entraîne ainsi une accumulation de tartre, potentiellement dangereux pour la santé du chien.

L’haleine du chien et les maladies

Au-delà du tartre, plusieurs facteurs peuvent influencer et être la cause de la mauvaise haleine du chien :

• Les troubles digestifs
• Un mauvais transit intestinal
• La présence de tumeurs buccales
• Une constipation sévère
• Une inflammation des intestins
• Une rhinite (une inflammation de la cavité nasale)
• Une sinusite (une rhinite qui s’étend jusqu’aux sinus)
• Du diabète
• Une insuffisance rénale
• La coprophagie (un chien qui mange ses selles)

Il est donc important de détecter la cause et de faire contrôler auprès d’un vétérinaire afin que le chien ne développe pas d’autres pathologies.

De plus, à cause de l’inflammation et du tartre qui se développent dans la bouche du chien, des maladies peuvent apparaître. En effet, avec le temps et l’inflammation, les gencives peuvent se trouer, saigner et créer des lésions profondes. On parlera alors de la maladie parodontale.

De la même manière, ces nombreuses bactéries présentes dans la gueule du chien, provoquant ainsi la mauvaise haleine, peuvent alors se diffuser dans le sang de l’animal et créer des infections au niveau d’autres organes.

Comment lutter contre la mauvaise haleine du chien ?

Certaines races sont plus disposées à souffrir de tartre et de plaque dentaire. Par exemple, on retrouve régulièrement ce problème chez le Yorkshire ou le Caniche. Il est donc important de prendre des mesures préventives et de contrôler l’hygiène buccale de son animal.

Faire contrôler par un professionnel

Il est conseillé de réaliser un contrôle des gencives et des dents de son chien régulièrement. S’il y a la présence de tartre ou que la gencive est rouge ou abîmée et que le chien a mauvaise haleine, alors il est possible que le chien ait une infection buccale. Dans ce cas là, il est nécessaire d’amener l’animal chez le vétérinaire pour un examen et décider s’il y a besoin de détartrer ou non pour retirer le tartre.

Si l’animal présente d’autres symptômes alors le vétérinaire est également la meilleure solution afin de réaliser d’autres examens complémentaires et d’évaluer la santé de votre chien.

Faire de la prévention

L’hygiène bucco-dentaire est la meilleure solution de prévention contre la mauvaise haleine du chien. Il est souvent recommander de pratiquer un lavage de dents régulier avec une brosse à dents adaptée pour chien, jusqu’à 3 fois par semaine (attention à y aller tout de même en douceur afin de ne pas traumatiser et abîmer la gencive).

En plus du brossage de dents, il est possible de donner à votre chien quelque chose à mâcher, pour éviter l’accumulation de tartre. Nos os de fromage, une de nos Mâchouilles Atavik, parfaitement digestes, faibles en lactose, sans odeurs et qui ne tachent pas, vont permettre de stimuler la mastication chez votre animal et de prévenir la mauvaise haleine. Cette friandise l’occupera tout en prenant soin de ses dents.

Changer l’alimentation de votre chien

Les bactéries se nourrissent de glucides pour former ensuite la plaque dentaire et donc du tartre. Si vous limitez l’apport de glucides dans l’alimentation de votre animal alors l’apparition de plaque dentaire sera limitée.

Dans ce cas, il est préférable de privilégier une alimentation humide, et donc faible en glucides, aux croquettes, qui contiennent une dose nécessaire d’amidon, et donc de glucides, pour fabriquer cette croquette.

Egalement, contrairement aux idées reçues, les croquettes ne permettent pas aux chiens de croquer dedans, pour réduire le tartre. Certains chiens peuvent engloutir les croquettes, et les chiens ne mâchent pas toujours les croquettes. Et les glucides contenus dans les croquettes peuvent justement être l’une des causes de l’accumulation du tartre chez votre chien, provoquant ainsi la mauvaise haleine.

Ainsi, mélanger croquettes et pâtées peut être une solution.

Atavik propose une gamme d’aliments humides très pauvres en glucides (entre 2 à 5% selon la recette).

Nos terrines Made in France Atavik contiennent 60% d’ingrédients d’origine animale et conviennent pour les chiens de tous âges, toutes tailles et toutes races. Trois recettes, fabriquées en France et avec des sélections d’ingrédients exceptionnels inédites pour régaler votre poilu.

Vous pouvez aussi compléter sa ration par des mâchouilles, comme vu précédemment pour permettre à votre chien de nettoyer ses dents naturellement.

Atavik a une grande gamme de Mâchouilles, fabriquées en Bretagne, pour varier les plaisirs et les protéines animales. Ces Mâchouilles sont faites pour que votre chien puissent les mâcher longtemps, et stimuler sa mastication.

Nos produits

Plus d'articles

Les croquettes sans céréales à la mode?

Les croquettes sans céréales à la mode : Vrai ou faux ?

Le sans céréales est une mode. Une affirmation qui laisse perplexe...Voici pourquoi!

Lire l'article >

pomme de terre croquettes chien

De la pomme de terre dans les croquettes sans céréales : un danger ?

La pomme de terre a mauvaise reputation dans l'univers du petfood. Atavik vous explique réellement ce qu'il en est.

Lire l'article >