Chat, Chien, Santé

La pharyngite et la laryngite chez le chien et le chat

9 mars 2021

Votre chien ne mange plus ?

Votre chat tousse ?

Ils ont la truffe qui coule ?

Il s’agit peut-être d’une pharyngite ou d’une laryngite !

La pharyngite et la laryngite sont des inflammations de la muqueuse du pharynx ou du larynx des chiens et des chats. De nature aiguë ou passagère, ces pathologies sont fréquentes chez ces animaux, et accompagnent souvent des infections respiratoires virales ou bactériennes.

Prédisposition à la pharyngite et à la laryngite

Indépendamment de leur âge, chats et chiens peuvent être affectés par ces maladies inflammatoires. Pour les chiens de race brachycéphale ou à face plate en particulier, des recherches ont montré une sensibilité plus grande face à ces maladies.

Les causes de la laryngite et de la pharyngite

Une inhalation d’agents infectieux, d’une substance irritante ou toxique sont autant de sources possibles de ces maladies. Elles sont également dues à des infections d’ordre viral ou bactérien, d’un gonflement de la muqueuse respiratoire chez le chien, ou d’une inflammation d’abcès. Enfin, des troubles respiratoires ou digestifs associés peuvent être à l’origine de ces infections.

Les symptômes

Les animaux atteints de pharyngite ou de laryngite désirent normalement manger et boire. Seulement, ils ont du mal à le faire, et surtout de la difficulté à avaler. Par conséquent, la possibilité d’ingestion de nourriture ou de liquides devient difficile, et ils montrent un air abattu. Typiquement, on voit son chien ou chat se diriger vers la gamelle de nourriture, en prendre une bouchée, et retourner piteusement se coucher. Il a tout simplement mal quand il avale et ça le dissuade de manger.

Suite à ces premiers symptômes, une anorexie peut ainsi se déclencher. Chez le chien, les voies respiratoires sont obstruées, la déglutition de l’animal devient difficile. Son état général se dégrade jusqu’à l’avènement de la fièvre. Par contre, chez le chat, suite à l’inflammation des cordes vocales, il émet des miaulements sourds. Des toux sèches sont constatées chez l’animal.

Traitement

Demandez conseil à un vétérinaire avant tout. En attendant, choisissez des aliments mous, ou réhydratez leurs croquettes trente minutes avant de les leur donner. Sachez aussi que, au même titre que pour l’homme, le miel reste un antiseptique adoucissant pour votre animal de compagnie.

Le diagnostic de la pharyngite et de la laryngite se fait par un examen clinique complet du chien ou du chat. C’est sur la base de ce diagnostic que le vétérinaire pourra seulement prescrire des médicaments. Dans le cas d’une source entraînant une infection chronique, une petite intervention chirurgicale est parfois nécessaire pour l’animal.

Prévenir la laryngite ou la pharyngite

Le pouvoir antiseptique des produits de la ruche n’est plus à démontrer. Parmi eux, la propolis reste l’un des antiseptiques les plus efficaces en prévention. Une cure au début et à la fin de l’hiver, lorsque le microbe est le plus virulent, reste très efficace.

Ensuite, pour que le système immunitaire combatte efficacement les infections, une alimentation riche en nutriments de qualité est primordiale. Des protéines de qualité, transformées au minimum, garantissent des globules blancs efficaces. Enfin, les acides gras essentiels comme les Omega 3 et 6 sont primordiaux pour la genèse de leucocytes.

Nos produits

Pâtée pour chien - Agneau et jambon italien

à partir de 12,99€

Plus d'articles

toux du chenil chiot

Pour vos chiots, attention à la toux du chenil !

Votre chiot a la truffe qui coule ? Votre chien tousse et finit par vomir ? Il a peut-être la toux du chenil.

Lire l'article >

Mon chien tousse

Mon chien tousse

De la plus anodine à la plus grave, on passe en revue toutes les causes possibles de la toux chez le chien ! Tout sur la toux du toutou !

Lire l'article >