fbpx

Actualités

Actualités > Rein

Cystite du chat : épargnez les reins de votre félin !

Votre chat s’est mis à beaucoup faire pipi ?

Il a du mal à se retenir ?

Votre chat boit beaucoup plus qu’avant ?

La cystite est une maladie infectieuse assez fréquente chez nos animaux de compagnie. Tout comme chez l’homme, c’est une inflammation de la paroi de la vessie, causée dans la plupart des cas par une infection bactérienne.

Prédispositions à la cystite

Très présente chez l’espèce féline, la cystite touche plus fréquemment les femelles que les mâles. La raison est simple : l’urètre est plus courte chez les femelles et elles sont plus propices à développer des infections urinaires. La cystite est plus rare chez le chien.

Les causes de la cystite

Il faut bien comprendre la différence entre une infection urinaire et une cystite chez nos chats. Une infection urinaire est la multiplication de bactéries dans la vessie de l’animal. Par contre, la cystite désigne une inflammation de la vessie dont les origines sont diverses. Elle peut être causée par l’accumulation de cristaux ou la formation des calculs urinaires. Une obstruction de l’urètre, une tumeur dans les appareils urinaires de l’animal ou une malformation congénitale peuvent également entraîner une cystite.

Les symptômes de la cystite

La cystite se distingue facilement. Le chat boit énormément, signe clinique nommé polydipsie. Il urine également de manière fréquente : c’est la polyurie. Cependant, la miction s’effectue à petites gouttes, et le chat montre des signes de douleur durant cette dernière.  La présence de sang dans les urines est également un signe certain de l’inflammation de sa vessie. Suite à ces manifestations, l’animal se lèche longuement et de manière répétée les parties génitales. Si votre chat urine du sang ou que vous voyez du sang dans la litière, consultez votre vétérinaire.

Dans le cas d’une affection plus aiguë, vous pouvez sentir une odeur d’ammoniac assez forte après le passage à la litière. Des vomissements ou une anorexie peuvent aussi se manifester comme étant des signes d’inflammation chez l’animal atteint de cystite.

Mesures préventives contre la cystite et traitements

Pour prévenir la cystite inflammatoire, l’important demeure l’hydratation. Privilégiez les boîtes de nourriture humide pour votre chat (pâtées, morceaux en gelée, etc). Laissez plusieurs gamelles d’eau à disposition un peu partout. Enfin, si la gamelle d’eau principale se trouve à côté de la gamelle de croquettes, éloignez-la de quelques mètres. Une fois déclarée, il ne reste malheureusement plus que les anti-inflammatoires pour soulager votre chat. Les Omega 3 à haute dose constituent un excellent anti-inflammatoire naturel. Nourrissez donc votre chat grâce à des poissons gras comme le saumon ou le hareng, et ajoutez de l’huile de Krill à ses rations.

En cas de cystite entraînée par des urolithiases (calculs urinaires), en plus de leur faire boire énormément d’eau, des méthodes simples se sont aussi avérées efficaces. Vous pouvez leur donner du jus d’agrume ou bien, une fois par jour, ajouter une cuillerée de vinaigre de pomme dans leur gamelle d’eau. L’effet du vinaigre étant de nettoyer et détoxifier le conduit urinaire, leur douleur se voit soulagée. L’acidification de l’urine joue aussi un rôle dans la dissolution des cristaux de calcium. Plus la fréquence des mictions augmente, plus la guérison sera rapide.

Dans le cas d’une cystite d’origine bactérienne, les antibiotiques sont malheureusement le seul traitement efficace.

Dans tous les cas, soyez vigilant si l’un de ces symptômes apparaît chez nos compagnons animaux. Consultez votre vétérinaire, il est le seul à pouvoir leur prescrire les traitements médicamenteux adéquats pour traiter la cystite.

Ça peut prévenir la cystite du chat

atavik chat chien complement alimentaire huile krill

atavik chien croquettes sans cereales chiot poulet poissons blancs croissance

Des sujets de santé liés à la cystite du chat