Chat, Santé

Coryza : le reconnaître chez le chat et le traiter

3 mars 2021

Votre chaton est arrivé de l’élevage et n’arrête pas de tousser ?

Il a de la fièvre et le nez qui coule ?

Votre chat manque d’appétit et salive beaucoup ?

Le coryza est une maladie infectieuse fortement contagieuse qui est commune chez les chats quelle que soit leur race. Cette maladie n’est pas contagieuse pour l’homme. Aussi appelée rhinotrachéite virale féline, cette maladie est très complexe, car plusieurs agents pathogènes en sont à l’origine. Souvent, le coryza prend une forme chronique et provoque des symptômes tout au long de la vie de chat. Aussi, cette maladie peut devenir très grave, voire mortelle, si elle n’est pas soignée.

Prédisposition au coryza

Etant une maladie très contagieuse, le coryza touche principalement les animaux qui vivent en communauté, notamment dans des refuges ou chatteries. Les chats semi-sauvages sont aussi concernés car ils peuvent entrer en contact avec des chats errants eux-mêmes contaminés. Vu qu’une vaccination contre le coryza existe déjà, les chats non vaccinés ont également plus de chance de le contracter. Un chat même guéri peut rester contagieux pendant une très longue période. La maladie se transmet par voie respiratoire suite aux éternuements des sujets malades (les gouttelettes sont remplies de germes pathogènes). La période d’incubation dure entre 2 et 4 jours.

Les causes du coryza

Le coryza du chat résulte de l’association de plusieurs virus et bactéries. En général, trois virus sont impliqués et provoquent chacun des symptômes différents. L’Herpès virus est le principal agent infectieux de cette maladie. Il provoque une infection du nez, des yeux et des voies respiratoires. Le second virus est le Calcivirus qui provoque des écoulements des yeux et du nez, de la fièvre, de l’abattement, mais surtout des gingivites marqués par des ulcères dans la bouche qui, à la fois, sont douloureux, et entraînent une salivation importante et provoquent une perte d’appétit. Enfin, le troisième virus est un Réovirus bénin qui ne provoque que quelques larmoiements. D’autres virus tels que le coronavirus ou bactéries peuvent favoriser le développement du coryza.

Les symptômes du coryza

Les premiers symptômes du coryza sont notamment de l’ordre du système respiratoire:

  • l’éternuement
  • la toux
  • l’écoulement nasal avec irritation

On constate également d’autres symptômes fréquents tels que :

  • la conjonctivite
  • la perte d’appétit provoquant déshydratation
  • la fièvre
  • l’écoulement des yeux avec irritation
  • l’apparition de ganglions
  • léthargie

Chez les chats adultes particulièrement, la maladie se manifeste par de la conjonctivite et des ulcères au niveau de la cornée.

Par conséquent, si vous constatez que votre chat bave, a le nez qui coule et les yeux qui pleurent, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire!

Comment prévenir ou traiter le coryza

Le traitement préventif le plus efficace pour éviter la contagion reste le vaccin. Vous pouvez faire vacciner votre chat dès l’âge de 6 semaines.

Si votre petit félin est atteint de la maladie, selon les cas, votre vétérinaire va prescrire :

  • Un traitement à base d’antibiotiques à administrer par voie orale ou par injection pour lutter contre les surinfections bactériennes
  • Un sérum antiviral
  • De l’acide aminé pour stimuler l’immunité
  • Un nettoyant oculaire pour traiter la conjonctivite (type collyre)
  • Des séances d’aérosolthérapie.
  • Dans des cas plus graves, si le chat ne s’alimente pas, il sera hospitalisé et mis sous perfusion.

La maladie touche prioritairement les chatons car leur système immunitaire n’est pas complètement développé. Veillez donc à ce qu’ils soient encore protégés par le colostrum de leur mère. Une chatte nourrie avec des nutriments de qualité verra la qualité de son colostrum augmenter. Un bon colostrum comblera souvent l’immunodéficience.

Une fois ce dernier passé, il est temps de faire vacciner votre matou ou votre minette contre le coryza. Le vaccin en question est sans danger, et très efficace.

N’hésitez pas à demander conseils à votre vétérinaire !

Nos produits

Plus d'articles

bronchiolite chat

La bronchite et la bronchiolite chez le chat : on vous dit tout !

Votre chat a de la toux ? Il a mal à la gorge? Il peut s’agir d’une bronchite ou d’une bronchiolite!

Lire l'article >

la tracheite chez le chat

La trachéite du chat

Votre chat tousse dès que vous lui palpez la trachée? Il s'agit sans aucun doute d'une trachéite.

Lire l'article >