Colite chez le chien : on vous explique tout !

4 mars 2021

Votre chien a la diarrhée ?

Il a des douleurs abdominales et des flatulences ?

Bien qu’il s’alimente normalement, il perd du poids ?

Il s’agit peut-être d’une colite !

La colite est une inflammation chronique des muqueuses qui tapissent le tube digestif, notamment le côlon (zone anatomique du chien située entre son intestin grêle et son rectum) ou gros intestin des chiens. Cette pathologie se décline de fait sous plusieurs formes chez les carnivores. Sa forme dépend des organes digestifs affectés par l’inflammation, ainsi que la cause même de l’irritation du système digestif.

Prédisposition

Plus fréquente chez les chiens, la colite touche en particulier les terriers, le boxer, le bouledogue français et le berger allemand. Des formes singulières de cette irritation ont été également décrites chez le shar peï, le basenji et le ludenhund. Elle existe également chez le chat, de manière plus rare.

Les causes

L’origine de la colite est multiple mais, d’une manière générale, la maladie est causée par des lymphocytes et plasmocytes (des formes de globules blancs, cellules qui appartiennent au système immunitaire du chien) qui infiltrent de manière anormale les organes de la paroi digestive des chiens et provoquent les irritations et troubles digestifs. Il peut s’agir d’un dysfonctionnement du système immunitaire de l’animal en réponse à un ingrédient ingéré (intoxication alimentaire). La colite du chien se manifeste également à cause d’allergènes alimentaires ou de facteurs génétiques.

Par ailleurs, la colite peut se produire lorsque l’animal se met en état de stress, ou le plus souvent en conséquence d’un déséquilibre alimentaire. Des colites aiguës se sont également déclarées chez les chiens qui ingurgitent beaucoup d’herbe à cause des fibres (cellulose) contenues dans les tiges.

Les symptômes de la colite

L’apparition de la colite peut avoir lieu de forme aiguë ou chronique. Lors de l’irritation, le côlon n’est plus en mesure de maintenir sa fonction de stockage des selles ou de réabsorption de l’eau et de certains nutriments, mais il les évacue directement. Les tumeurs du côlon provoquent souvent les symptômes typiques de la colite, notamment la diarrhée, avec du mucus associé à du sang dans les selles.

L’animal ressent des douleurs lors de la défécation tout en produisant des vomissements. Ces signes entraînent une perte de poids de l’animal bien qu’il s’alimente normalement. Il montre aussi de l’abattement ainsi qu’une déshydratation et des douleurs abdominales.

Si vous observez ces symptômes chez votre chien, allez consulter immédiatement un vétérinaire pour un diagnostic complet.

Traitements de la colite du chien

Dans le cas des colites de forme sévère, interpellez sans attendre votre vétérinaire afin qu’il procède à un examen endoscopique, une radiographie abdominale ou une biopsie intestinale de votre animal. Une analyse de ses selles permet également d’identifier si les causes de la colite seraient d’ordre alimentaire.

Le diagnostic de la colite est délicat. Pendant les 2 jours qui suivent ses premiers symptômes, une diète s’impose à l’animal. Il doit éliminer les nombreuses affections intestinales qui se sont révélées et ayant entraîné les diarrhées chroniques. Des antibiotiques et des anti-inflammatoires lui seront prescrits et dans certains cas, ils sont associés à des immunosuppresseurs.

Au bout de 48h de jeun, l’animal pourra se réalimenter en petites quantités pour commencer.

Mesures préventives

Du fait que la colite du chien provoque des troubles digestifs, la cause la plus courante de colite est de fait l’allergie alimentaire. C’est pourquoi, dès la première forme aiguë de la maladie, il convient d’entamer un régime d’exclusion. Ce procédé permet de déterminer à quoi votre chien est allergique en éliminant de la ration alimentaire chaque ingrédient un par un.

Un régime d’exclusion consiste à déterminer à quel aliment votre chien peut être allergique, en éliminant les aliments dans la gamelle de votre chien, afin d’isoler l’aliment allergène.

Les céréales peuvent être une cause d’allergie alimentaire, car souvent inadaptées dans le régime des carnivores.

C’est pourquoi toutes nos recettes Atavik sont fabriquées sans céréales, et sont à base de protéines animales fraîches : nous croyons que les carnivores doivent essentiellement se nourrir de protéines animales fraîches, et avoir un régime adapté à leur nature de carnivore.

Découvrez vite les recettes Atavik!

Si votre chien est nourri avec des aliments contenant plusieurs ingrédients, comme les croquettes, c’est tout l’aliment qui doit être remplacé. Malheureusement, dans ce cas, il est difficile de déterminer quel ingrédient en particulier est responsable de l’allergie. En optant pour des aliments monoprotéines à un seul ingrédient, et en respectant avec ces derniers une rotation inspirée du régime naturel du carnivore, vous devriez finir par isoler l’allergène. Vous éviterez ainsi qu’une colite aiguë et passagère ne devienne chronique.

Chez Atavik, nous avons une gamme de recettes humides monoprotéinées, idéales pour les régimes d’exclusion.

Nos 3 recettes de pâtées BIO (poulet, dinde et boeuf) permette de déterminer à quelle protéine animale votre chien peut être allergique, puisque l’unique ingrédient de la recette est la protéine animale de cette même recette.

De plus, ces protéines animales sont fraîches et contiennent un taux d’humidité parfaitement équilibré pour votre poilu, puisqu’elles sont cuites dans leur jus de cuisson et sont donc gorgées d’eau : elles sont également conseillées et préconisées pour les chiens sensibles et avec des troubles digestifs.

Enfin, certains compléments alimentaires peuvent jouer un rôle préventif face à la colite chronique du chien. Des compléments alimentaires à base d’Omega-3 comme le krill diminuent de fait l’inflammation due à l’affection.

Notre poudre de krill est une excellente source d’Omega-3 et 6, et renforce le système immunitaire de votre chien, tout en apportant différents acides gras essentiels, qui ont un effet anti-inflammatoire sur les intestins de votre chien.

Une alimentation équilibrée et adaptée à la nature de carnivore de votre meilleur ami à 4 pattes lui donnera toutes les clefs pour avoir un système immunitaire solide, et une bonne santé tout au long de sa vie : c’est au final beaucoup de bon sens !

Nos produits

Plus d'articles

allergie alimentaire chien

L’allergie alimentaire chez le chien

Votre chien se gratte beaucoup, il a la diarrhée ? Il peut s'agir d'une allergie alimentaire.

Lire l'article >

traitement gastrite chien

Gastrite aiguë du chien : éviter qu’elle ne devienne chronique

Votre chien a des renvois ou des remontées ? Il s’agit sans doute d’une gastrite !

Lire l'article >