fbpx

Actualités

Actualités > Peau et Poil

La dermatite atopique du chien et du chat

 

Votre chien se gratte ?

Votre chat a des plaques rouges sur les oreilles, le ventre ?

Il se gratte les coussinets et entre les doigts ?

Il s’agit peut-être d’une dermatite atopique due à une allergie !

 

La dermatite désigne généralement une inflammation ou une maladie de la peau. Elle se caractérise par une inflammation et des démangeaisons. Elle peut ainsi atteindre les chiens et les chats sous différentes formes. Sa gravité peut varier, selon son origine. Lorsqu’elle est d’origine allergique, on la qualifie de dermatite atopique.

Prédisposition à la dermatite atopique

Certaines races de chiens sont particulièrement prédisposées à la dermatite atopique. Il s’agit notamment du Berger allemand, du Beauceron, du Bouledogue français, du Cairn terrier, du Chihuahua, du Boxer, du Golden retriever, du Labrador, du Yorkshire terrier, parmi tant d’autres. 

Chez les chats, une prédisposition raciale est également observée, notamment en ce qui concerne la dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP).

Les causes de la dermatite allergique

Selon leur cause, il existe différents types de dermatite. Chez les chats, on a identifié par exemple la dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP). C’est de fait une dermatose prurigineuse très fréquente. 

La dermatite atopique atteint les chiens et les chats, et consiste en une maladie chronique. Les causes de l’allergie sont diverses : aliments, acariens, pollens, etc. 

D’une manière générale, la dermatite est une maladie de la peau. Elle provoque ainsi une prédisposition à développer des allergies à des allergènes dans l’environnement ou dans l’alimentation. La dermatite se rencontre d’abord chez les chiens et chats en période estivale. Toutefois, il n’est pas rare non plus de voir des chats et des chiens atteints de la maladie en plein hiver. C’est notamment le cas pour la dermatite atopique provoquée par une allergie alimentaire.

Les symptômes de la dermatite

La dermatite se manifeste surtout par l’épaississement et la rougeur de la peau, accompagnés souvent de fortes démangeaisons ou prurit. Le prurit est souvent localisé au niveau des oreilles, du ventre ou des doigts. Si la dermatite n’est pas traitée rapidement, elle pourrait se transformer en une pyodermite chez le chien, ou en eczéma chez le chat. 

Chez les animaux plus âgés, la dermatite peut évoluer en maladies chroniques des voies respiratoires : éternuements, rhinite allergique, conjonctivites, larmoiements des yeux, toux, ou même des complications bronchiques.

Comment traiter la dermatite atopique chez les chiens et chats ?

Au constat des symptômes de la dermatite chez le chat ou le chien, il faut consulter rapidement le vétérinaire. Celui-ci saura identifier le traitement adéquat : contrôle antipuce sur l’animal et l’environnement, antiprurigineux, corticoïdes à courte durée de vie biologique, ou encore des antihistaminiques. 

Pour les allergies alimentaires, il est essentiel de procéder à un régime d’exclusion alimentaire. En sachant à quoi votre animal est allergique, vous le protégerez. Pour ce faire, il suffit de passer votre animal à une alimentation monoprotéine, comme les pâtées bio Atavik. En ne donnant par exemple qu’Atavik La Dinde à votre animal, un aliment complet uniquement composé de viandes et abats frais de dinde, vous saurez à coup sûr s’il est allergique à la dinde. Vous pouvez ensuite ajouter une à la fois dans la gamelle d’autres sources de protéines qui causent fréquemment des allergies (riz, blé, maïs, etc) pour connaître à coup sûr l’allergène, et l’exclure définitivement de la gamelle de votre animal.

Pour le reste, il convient de toujours maintenir la propreté de l’environnement et l’hygiène dans l’alimentation de vos animaux de compagnie.