Chat, Santé

Les allergies chez le chat

16 mars 2021

Il arrive que parfois les chats soient sujets aux allergies. Pour rappel, une allergie est une réaction de l’organisme contre des allergènes ou antigènes normalement inoffensifs. Des anticorps vont alors se développer pour combattre ces antigènes. Ce phénomène provoque alors diverses réactions notamment des inflammations pouvant aller jusqu’à mettre la vie de votre félin en danger.

Toutes les races de chat peuvent développer une allergie au cours de leur vie, tout comme les chiens.

Les différents types d'allergies chez le chat

La dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces (DHPP ou DAPP)

Votre chat est infesté de puces ? Sachez que les piqûres de puces provoquent assez souvent des réactions allergiques chez nos animaux de compagnie. On observera notamment des nodules sur la peau du chat. Le chat est sujet à de fortes démangeaisons ce qui provoque une inflammation de la peau.

La dermatite atopique du chat ou l'atopie féline

La dermatite atopique du chat se manifeste par les mêmes symptômes qu’une allergie aux puces. Néanmoins, celle ci n’est pas dû aux parasites ni aux champignons. Le diagnostic se fait par des tests cutanés permettant d’identifier des extraits d’aéro-allergènes ou des résultats positifs de dosage d’IgE spécifiques d’aéro-allergènes.

Les chats atteints d’une dermatite atopique peuvent présenter un asthme.

C’est une maladie encore mal comprise. Le diagnostic passe notamment par l’exclusion d’autres sources d’allergies.

L'acné du chat

Le chat est sujet à l’acné. La séborrhée se caractérise de fait par des pellicules, qu’elles soient sèches ou grasses. En revanche, l’acné du chat se manifeste par l’apparition de points noirs chez le chat, notamment sous le menton. Une fois que votre chat se gratte, les boutons s’enflamment, et c’est l’éruption de boutons.

Si l’acné du chat trouve son origine dans une réaction allergique, il est primordial d’identifier l’allergène par un régime d’exclusion alimentaire ou un isolement de l’animal en cas d’allergie saisonnière. D’autres causes peuvent entrer en jeu, comme une carence en acides gras essentiels. On trouve ces Omega 3 et 6 dans le poisson frais ou le krill.

L'allergie de contact

Elle est assez simple à identifier car l’organisme réagit presque instantanément après contact avec l’allergène. Il peut s’agir d’un produit ménager, une matière ou encore un parasite.

L'allergie alimentaire

Comme son nom l’indique, un aliment est à l’origine de l’allergie. L’allergie alimentaire féline se manifeste souvent par des démangeaisons de la peau provoquant un grattage excessif, une perte de poils ou encore une dermatite. Votre chat se gratte beaucoup ? Il a la diarrhée ? Ces symptômes peuvent faire penser à une allergie alimentaire.

Les symptômes des allergies chez le chat

En fonction du type d’allergie, votre chat pourrait présenter un ou plusieurs de ces symptômes:

  • Fortes démangeaisons
  • Alopécie: votre chat perd ses poils
  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Nausées
  • Inflammations de la peau caractérisées par des croûtes et prurit
  • Un asthme

La chute de poils, peut-être due à l'alopécie chez le chat

La chute plus ou moins importante de poils chez les chats peut être provoquée par diverses causes, s’il ne s’agit pas de la mue naturelle. L’alopécie psychogène, qui touche surtout les chats, trouve son origine dans sa petite enfance (alopécie anxieuse) ou dans l’environnement du chat (alopécie psychosociale). Dans ce cas, la principale cause est alors l’ennui et le stress.

L’anxiété peut provenir de la présence d’autres animaux dans la maison. Mais aussi par celle de facteurs courants de stress : les enfants, un territoire sans points de sécurité en hauteur. On peut aussi transmettre simplement son propre stress à son animal.

L’alopécie se manifeste évidemment par une perte considérable des poils. Mais il peut également apparaître de véritables « trous » dans le pelage, de même que des irritations, des rougeurs, des croûtes et des saignements. Plus particulièrement, les chats s’automutilent, et s’arrachent des touffes de poils, ou se lèchent fréquemment le pelage.

Après avoir diagnostiqué une alopécie psychogène chez votre chat, votre vétérinaire pourra vous conseiller sur quelques modifications à apporter dans le quotidien du chat.

Un comportementaliste félin, après un passage chez vous, pourra aussi identifier les problèmes de votre logis. Il vous conseillera des solutions souvent simples pour réduire efficacement le stress de votre animal.

Traitement des allergies chez le chat

Afin de soigner votre chat, le vétérinaire devra commencer par identifier la cause de l’allergie. En effet, d’une allergie à l’autre, on retrouve généralement les mêmes symptômes. Par conséquent, sans examen complémentaire, il serait difficile de dire à quoi votre chat est allergique.

Le vétérinaire va d’abord procéder à l’inspection de votre animal: yeux, oreilles, nez, peau, pelage. Il pourra éventuellement procéder à des tests cutanés voire à une biopsie afin d’analyser les prélèvements en laboratoire.

Le traitement va consister à soulager votre animal des symptômes dans un premier temps: antibiotiques, lotions et shampoings apaisant, crème cicatrisante mais aussi corticoïdes.

Ensuite, il va falloir éliminer l’allergène présent dans l’environnement de votre animal. S’il s’agit d’une allergie aux piqûres de puces, un antiparasitaire pourra être prescrit. S’il s’agit d’une allergie alimentaire, il faudra réaliser un régime d’exclusion pour identifier quel aliment est à l’origine de l‘allergie.

Nos produits

Plus d'articles

allergie de contact chat chien

Les allergies de contact chez le chien et le chat

Votre chien ou votre chat se gratte? Et s'il s'agissait d'une allergie de contact?

Lire l'article >