Chat, Chien, Santé

La tique, un parasite dangereux pour les chiens et chats

4 mars 2021

Votre chien est apathique quelques heures après la promenade ?

Il a de la fièvre ?

Votre chat a du mal à se relever, et c’est le printemps ?

Pensez à vérifier s’il a des tiques !

Qu’est-ce qu’une tique ?

La tique est un parasite de la famille des acariens, moins fréquent que les puces, mais plus dangereux pour nos animaux de compagnie. Les tiques comme les puces se nourrissent en effet du sang du chat ou du chien et peuvent par ce biais leur transmettre des maladies parfois mortelles. Elle est aussi dangereuse pour l’homme.

Les causes de la présence de tiques

Les tiques sont présentes tant à la campagne qu’en ville, dans les herbes ou dans les broussailles. Chaque animal peut ainsi potentiellement en attraper, quels que soient sa race et son âge.

Il faut connaître le mode de vie des tiques afin de comprendre leur présence sur nos animaux. En effet, les tiques femelles adultes engendrent des larves issues de l’éclosion de leurs œufs. Les larves s’installent en haut des végétaux en attendant qu’un animal passe pour s’y accrocher. Elles se fixent sur sa peau, sucent le sang de l’animal hôte, et retombent au sol pour se métamorphoser en nymphes. Ces nymphes passent de nouveau au stade adulte et refont le même cycle. Les tiques se nourrissent exclusivement du sang de leur hôte.

Les infestations par les tiques sont saisonnières puisqu’elles ont besoin d’un degré d’humidité spécifique et de la chaleur pour se développer. C’est pourquoi on les retrouve notamment au printemps, et plus modérément à l’automne.

Les symptômes liés à la présence de tiques

Notons qu’un chien ou un chat peut être infesté massivement par les tiques lorsque celles-ci le mordent. Leur présence massive sur nos animaux de compagnie peut être à l’origine d’une anémie. D’autres risques sont avérés comme les maladies d’origine parasitaire telles que la maladie de Lyme, l’ehrlichiose ou la piroplasmose. Ajouté à ces maladies, un abattement, une fièvre ou des douleurs articulaires peuvent être ressentis par un animal infesté. Il convient alors de faire un diagnostic précis de l’état de sa santé chez votre vétérinaire pour valider l’origine de ces symptômes souvent liés à une infestation par les tiques.

Détecter les tiques

Les tiques sont simples à trouver sur un chien ou un chat après la promenade. Elles sont plus faciles à repérer sur un pelage clair avant de s’accrocher à la peau. En caressant votre animal, vous sentirez une petite boule lisse dans les poils. Vérifiez tout particulièrement certaines zones plus humides et cachées, particulièrement appréciées des tiques : l’intérieur des oreilles, entre les orteils, l’aine et la zone péri-anale, les babines, les paupières, etc. Parfois, les tiques viennent même se placer entre le cou et le collier.

Que faire contre les tiques ?

Une fois que vous constatez que votre chien ou votre chat a des tiques, il faut les enlever au plus vite. A cet égard, les méthodes les plus simples restent les meilleures. Utilisez une pince à tique pour éviter de la décapiter. En effet, la tête de la tique a ceci de particulier qu’elle peut continuer à faire des dégâts même séparée du corps.

Une fois la tique ôtée, sans la toucher, mettez-la dans un récipient hermétique avec un fond d’alcool et jetez ce dernier.

Comment empêcher que votre animal ait des tiques ?

Malheureusement, prévenir l’apparition de tiques sur votre chien ou votre chat est relativement malaisée. La plupart des insecticides n’a pas prouvé d’efficacité notable. En outre, les répulsifs naturels montrent ici aussi leur limite.

Heureusement, un animal doté d’un organisme sain résistera mieux aux maladies que la tique transmet. Pour ce faire, veillez à fournir à votre chien ou à votre chat des nutriments de qualité provenant d’ingrédients transformés au minimum.

Nos produits

Plus d'articles

allergies du chien

Les allergies du chien

Votre chien se gratte beaucoup, il part en diarrhée hémorragique ? Et s'il s'agissait d'une allergie ?

Lire l'article >

La teigne du chat

Votre chat a des plaques de peau jaunâtres ? Il s'agit peut-être de la teigne!

Lire l'article >