Actualités

Actualités > Appétit

Mon chat tousse : les 7 causes de la toux chez le chat

 

Votre chat tousse? De la plus bénigne à la plus préoccupante, on passe en revue toutes les causes possibles de la toux chez le chat!

 

Mon chat tousse à cause d’une infection

Pour le chat, les infections bactériennes ou virales sont pour la plupart de saison. On les retrouve de fait durant l’hiver majoritairement. 

Parmi ces infections qui font tousser, on peut citer par exemple la rhinotrachéite virale féline. Elle est particulièrement contagieuse et se transmet souvent de chat à chat par les larmes ou les sécrétions nasales. Un chat peut également l’attraper par un humain infecté, via ses chaussures ou un mouchoir. Outre la toux, le chat éternue et peut montrer une conjonctivite. À noter que la rhinotrachéite virale féline peut être dangereuse chez la femelle gestante, entraînant une fausse couche.

Ensuite, un chat tousse aussi s’il a une pneumonie. En plus de la toux, le chat a du mal à respirer, avec des inspirations irrégulières et rapides. La fièvre est également fréquente. Il peut aussi avoir des spasmes musculaires.

Enfin, bronchite et bronchiolite causent de même une toux. Cette dernière est en général sèche. On observe une inflammation de la trachée et des cordes vocales. Une fièvre est aussi possible comme avec toutes les infections. Un chat souffrant de bronchite ou de bronchiolite tentera enfin de vous éviter si vous essayez de lui palper la gorge. 

Mon chaton tousse

Parmi les infections, certaines touchent par contre plus particulièrement les chatons. C’est le cas du coryza, plus fréquente en automne et en hiver. Le coryza est causée en parallèle par plusieurs virus et bactéries. La maladie se transmet par voie respiratoire suite aux éternuements des sujets malades (les gouttelettes sont remplies de germes pathogènes). C’est pourquoi elle touche d’abord les chatons vivant en collectivité. La toux est alors corollaire d’écoulements oculonasaux colorés et de gingivites avec ulcères à la gueule. Ces dernières causent ainsi perte d’appétit et salivation importante. Un chaton ayant attrapé le coryza le gardera dormant toute sa vie, avec un risque de le voir se transformer en maladie chronique. Ainsi, un chat même guéri peut rester contagieux pendant une très longue période.

Le coryza peut également se surinfecter d’une chlamydiose féline. Cette infection cause de fait une forte conjonctivite, accompagnée d’écoulements des yeux et des narines. Les fréquentes quintes de toux entraînées peuvent déboucher sur des complications pulmonaires graves.

Un produit toxique qui cause la toux

D’autres pathologies peuvent également provenir d’infections, comme la trachéite, la pharyngite et la laryngite. Toutefois, l’origine de ces maladies se situe parfois dans l’inhalation d’une substance toxique ou irritante. Un produit d’entretien, de jardinage ou simplement les gaz d’échappement  peuvent les provoquer. 

La pharyngite et la laryngite sont facilement reconnaissables. D’abord, le chat a du mal à avaler : il laisse donc sa gamelle pleine. De la fièvre et un air abattu suivent ce symptôme. Là encore, la toux est sèche.

Le chat toussera par quintes lors d’une trachéite. Des vomissements peuvent aussi accompagner la toux si vous essayez de palper la trachée enflammée. Le chat est aussi léthargique. Une allergie peut enfin déclencher une trachéite. 

La toux allergique du chat

Outre la trachéite, un chat qui tousse à cause d’une allergie peut faire de l’asthme. En plus de tousser, il a la respiration sifflante. Le chat respire alors la gueule ouverte et le cou tendu. Ses pupilles sont dilatées et il manque d’appétit. 

L’asthme peut être causé par une substance allergène dans l’air, appelée pneumallergène. Les plus fréquents sont les acariens, la poussière et les pollens (bouleau, graminées). Un chat victime de tabagisme passif peut également développer plus facilement de l’asthme.

Mon chat tousse à cause de parasites

Si votre chat est essoufflé et que la toux est chronique, on peut envisager également une dirofilariose. Cette maladie, aussi connue comme la maladie des vers du coeur, touche essentiellement les chats autour de la Méditerranée. La dilofilariose est d’ailleurs transmise par un moustique qui vit seulement dans ces régions. Elle est facilement reconnaissable par ses autres symptômes : perte de poids, problèmes rénaux et gonflement de l’abdomen.

La toux d’ordre génétique

La toux est aussi un symptôme de l’hypomotricité oesophagienne. C’est une maladie génétique que l’on retrouve notamment chez le Siamois. 

Dans ce cas, le chat régurgite son bol alimentaire, mais sans vomissement. Il porte ses pattes à la gueule, comme s’il essayait d’en retirer un objet gênant. Il salive également beaucoup. Comme pour une fausse route, ce problème de déglutition entraîne ainsi des toussotements. 

Mon chat tousse à cause d’une alimentation inadaptée

Lorsqu’un chat vomit très souvent et a une toux rauque, il peut s’agir d’une boule de poils. La boule de poils dans son tube digestif, appelée trichobézoard, paralyse la digestion. Il peut aussi devenir anorexique ou constipé, notamment lorsqu’il y a occlusion intestinale. 

Le problème provient dans ce cas d’une insuffisance en Omega 3 et 6 dans l’alimentation. Le poil, trop sec, se fixe dans l’estomac et l’intestin. Alors qu’un félin dans la nature trouvera ces Omega 3 et 6 dans la graisse de ses proies, un chat avec une alimentation inadaptée, comme peuvent l’être les croquettes light, connaîtra des carences en acides gras essentiels.

Enfin, la cardiomyopathie dilatée est une dernière cause de toux chez le chat. Elle est provoquée par la dégradation générale de l’état de son coeur et de ses poumons. 

La cardiomyopathie dilatée apparaît généralement chez le chat lors d’une carence en L-Carnitine et en taurine dans son alimentation. Ces nutriments présents dans les abats et la viande fraîche sont primordiaux à la santé du carnivore. C’est pourquoi on observe une prévalence de cette pathologie chez les chats ayant un régime dénué de viande fraîche. La L-Carnitine et la taurine ne supportent pas une cuisson supérieure à 196°C : elles sont de fait absentes des farines animales. De même, ces nutriments ne sont naturellement présents que dans les aliments d’origine animale. Un chat au régime vegan ne les trouvera ainsi pas dans ses aliments.

Si votre animal a une alimentation inadaptée, nous vous proposons de tester les produits Atavik. 
Rendez-vous sur Afondlesgamelles pour passer votre première commande et bénéficier d’une remise de 5% avec le code WELCOME.

Si votre chat tousse, n’hésitez pas à consulter avant tout chose votre vétérinaire. 

Retrouvez aussi tous les conseils santé de Greg sur Radio Atavik, notre podcast.