comment nourrir chat
nourrir son chat
Chat, Santé

Comment nourrir son chat ?

1 juillet 2021

Vous êtes perdu parmi toutes les marques qui existent sur le marché ?

Réelles recettes de qualité ou arguments marketing ?

Vous êtes inquiet pour la bonne santé de votre chat ?

C’est normal car faire le mauvais choix, pourrait nuire à la santé de votre chat, autant à long terme qu’à court terme.

C’est aussi le risque de se retrouver avec de la nourriture sur les bras, et vous ne souhaitez évidemment pas acheter pour gaspiller.

Tout cela est une source de stress et d’anxiété. Nous le savons car en tant que propriétaires de chats, nous sommes aussi passés par là.

Détendez-vous, vous êtes au bon endroit.

Nourrir son chat : le bon sens est de retour

Bien que le chat ait évolué au fil du temps, et que de nouvelles races sont apparues, son instinct et son régime alimentaire, eux, restent inchangés.

C’est pour cela qu’il n’est pas rare de voir votre chat vous ramener oiseaux, souris, mulots etc.

Mais de quoi se nourrit le chat à l’état sauvage ?

Je ne vous apprends rien en vous disant que le chat fait partie de la grande famille des félins.

C’est un carnivore, son régime alimentaire se compose donc essentiellement de viandes fraîches et d’abats frais. A l’état sauvage, il chasse, tue et mange tout ce qu’il trouve :

  • Mammifères herbivores
  • Oiseaux
  • Poissons
  • Reptiles
  • Insectes

Le chat consomme même parfois des plantes, des fruits et graminées herbacées. Et bien que le chat à l’état sauvage boit, il est capable de se passer d’eau pendant plusieurs jours puisqu’il consomme des proies qui en sont riches (à peu près 70% d’humidité). L’hydratation est cependant un élément très important de nos jours avec la domestication du chat, on en reparle plus bas dans le paragraphe sur l’alimentation humide.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le régime alimentaire des félins, je vous invite à lire la thèse de Virginie Rodier pour son doctorat vétérinaire de l’école Nationale Vétérinaire de d’Alfort.

Nourrir son chat peu importe sa taille, son âge ou sa race

A l’état sauvage, le chat se nourrit des mêmes proies qu’il soit jeune (chaton), âgé, mâle, femelle, grand, petit, poil long, poil court etc. C’est en réalité aussi simple que ça, il mange ce qu’il trouve dans son environnement.

Et vous l’aurez compris, cela s’applique également peu importe sa race !

La seule chose qui changera c’est la quantité. En effet un chaton aura des besoins caloriques différents par rapport à un chat âgé, un mâle très actif, ou une femelle gestante ou encore un chat stérilisé. Tout comme nous les humains finalement.

Pas besoin d’en dire plus, encore une fois, laissons la parole au bon sens.

Chez Atavik, nous l’avons compris. C’est pour cela que l’ensemble de nos gammes et de nos recettes sont bonnes pour votre chat, quelle que ce soit sa taille, son âge ou sa race. Vous trouverez du coup des recettes plus ou moins caloriques en fonction de ses besoins (les tableaux de rations sont disponibles sur chaque étiquette)

Nourrir son chaton

Pour favoriser la croissance du chaton et lui donner tous les apports dont il a besoin, nous avons conçu une recette de croquettes plus caloriques que les autres.

La recette de croquettes Volailles avec de la myrtille élaborée sans céréales régalera votre chaton ! De la Dinde fraîche, du poulet et du canard, cette recette très digeste garantira l’équilibre nutritionnel de votre chaton.

Nous avons également renforcé les apports en taurine, en arginine, en vitamines et en minéraux, ces croquettes seront le compagnon parfait de la croissance de votre petit chat !

Vous pouvez également opter pour une alimentation humide, ou du BARF, c’est d’ailleurs ce que nous conseillons pour veiller à la bonne hydratation de votre matou.

Nourrir son chat senior

Un chat âgé, aura plutôt tendance à se la couler douce au bord de la fenêtre, affalé sur le carrelage en été, ou au coin du feu en hiver. Il aura besoin d’apport calorique moins important pour lui éviter de prendre du poids.

Il est donc conseillé de lui donner de la viande blanche, plus maigre en matière grasse. La recette de croquettes made in France au poulet pourra tout à fait lui convenir.

Comme pour votre chaton, nous conseillons cependant de la nourriture humide ou le BARF. En plus d’hydrater votre vieux matou, ce sera plus facile à manger pour lui surtout s’il a quelques soucis dentaires. En plus c’est beaucoup plus appétant, et donc parfait pour lui faire plaisir !

Enfin, en vieillissant, le chat peut, comme nous les humains, développer des problèmes de dentition, d’arthrose, problèmes rénaux, de dysplasie de la hanche etc. Il faut alors augmenter les apports en micro nutriments. Une alimentation saine, avec des nutriments de qualité et des viandes osseuses, peut prévenir la dysplasie de la hanche. La chondroïtine et la glucosamine que l’on retrouve dans notre recette Croissance sont les matières premières des articulations pour de nombreux animaux, dont les chats. La poudre de Krill en contient également des doses significatives, qui peuvent contribuer à la croissance des chatons, mais aussi apaiser les vieux chats qui souffrent de dysplasie. L’action anti-inflammatoire des Omega 3 et Omega 6 à haute dose est parfaite contre l’arthrose et l’arthrite.

Nourrir son chat stérilisé ou castré

Un chat stérilisé ou castré ne ressentira plus forcément le besoin de chasser, défendre ou marquer son territoire. Il peut devenir plus sédentaire et donc être moins actif. A contrario, cette opération aura également des conséquences sur son comportement hormonal pouvant augmenter son appétit.

Vous pouvez donc tout à fait donner les mêmes recettes que pour un chat non stérilisé ou castré mais en faisant bien attention à réduire les doses pour ne pas qu’il prenne trop de poids. On préconise de réduire de 20% les quantités qui seront données à votre chat castré ou stérilisé.

N’hésitez pas à en découvrir davantage sur les quantités à donner à votre chat stérilisé!

Nourrir une chatte gestante ou allaitante

Une chatte gestante ou allaitante aura des besoins énergétiques plus important durant cette période. Elle pourra donc être nourrie à volonté. De plus si vous lui donnez une nourriture complète, comme l’ensemble de nos gammes, que ce soit croquettes, pâtées ou BARF, elle n’aura pas forcément besoin de compléments vitaminés.

En revanche, en ce qui concerne le choix de la viande, nous vous conseillons les chairs, muscles et abats riches en omégas 3 et 6. On en trouve en grande quantité dans le poisson notamment le saumon. Les croquettes made in France au saumon ainsi que la pâtée poulet riche en saumon pourront tout à fait lui convenir.

Si jamais elle n’est pas fan du saumon (et oui parfois nos matous sont difficiles !), vous pouvez lui donner sa recette préférée et compléter son repas avec de la poudre de Krill.

Nourrir un chat d'appartement

Un chat vivant en appartement n’aura pas forcément les mêmes besoins énergétiques qu’un chat qui sort dehors. Il faut donc être attentif à sa nourriture car il se pourrait qu’il prenne du poids. En effet, un chat a par instinct envie de chasser, défendre et marquer son territoire. S’il est donc enfermé dans un appartement, il ne sera pas forcément malheureux, mais il ne se dépensera pas autant que si il était dehors.

Il faut donc être vigilant à la quantité de nourriture donnée. Referez vous aux tableaux de rations derrières les étiquettes. Vous pouvez également privilégier les viandes maigres comme le poulet par exemple.

D’autres chats pourraient également perdre l’appétit, c’est normal, il faut alors les stimuler.

En résumé si votre chat d’appartement n’a pas de problème de santé particulier, surveillez son poids qui pourrait faire le yoyo. A la fin, tout est question de balance calorique, comme les humains. S’il prend du poids, réduisez ses repas complets, s’il en perd, augmentez-les, la théorie est aussi simple que ça.

Nourrir un chat aventurier

Si votre chat est un vagabond, il y a de fortes chances qu’il aille grappiller à droite et à gauche, chassez quelques proies. Quand il rentrera à la maison, peut-être qu’il ne touchera pas à sa gamelle, c’est normal, ne vous inquiétez pas.

Encore une fois, surveillez son poids comme pour les chats d’appartement, ce sera un bon indicateur.

Parfois il peut partir un long moment, chasser et rentrer bredouille, dépensant du coup énormément d’énergie. Vous pouvez alors privilégier des repas un peu plus caloriques.

Pensez également à varier les viandes. En effet, si vous vivez en France et que votre chat chasse, il est fort probable qu’il mange des oiseaux, des souris, des rats, des mulots etc. Lui apporter une protéine animale différente dans ses repas est donc une bonne idée.

Enfin, son poids peut varier au cours des saisons, un peu comme nous les humains. On aura tendance à prendre plus de poids en hiver et à en perdre en été, car notre appétit varie au fil des saisons.

Nourrir son chat avec des croquettes

Les croquettes sont devenues le mode d’alimentation traditionnel pour les repas du chat. En effet, elles sont plus économiques et plus faciles à doser. Très pratiques, vous pouvez remplir la gamelle de votre chat avant de partir ou les verser directement dans un distributeur automatique de croquettes. Le chat se régulera selon ses besoins pour se nourrir en un ou plusieurs repas dans la journée.

Les croquettes sont considérées comme un aliment sec en raison du manque d’eau. Cela est directement lié au procédé de fabrication. Il est vivement conseillé de toujours laisser une gamelle d’eau fraîche à proximité pour que le chat puisse s’hydrater. Cependant, la meilleure solution reste d’hydrater les croquettes pendant quelques dizaines de minutes en rajoutant quelques cuillères à soupe d’eau (environ 1.3 d’eau par rapport à la ration de croquettes) dans la gamelle de votre chat. Cela reproduira le schéma d’hydratation dont on parlait en tout début de cet article.

Chez Atavik, toutes nos croquettes pour chat sont toujours fabriquées avec en premier ingrédient, une protéine animale fraîche. C’est pour cela que vous retrouverez, du saumon frais, du poulet frais, ou de la dinde fraîche dans la composition de nos croquettes.

Pourquoi des ingrédients frais en premier?

L’étude scientifique qui démontre les bénéfices du frais dans les croquettes. Une étude de l’Université de Nottingham en Grande-Bretagne l’atteste :

Les croquettes à base d’ingrédients frais sont plus digestes que les croquettes à base de farines animales !

On l’avait constaté sur nos chiens et nos chats. Mais maintenant, c’est prouvé par la science ! Cette recherche, menée par les biochimistes et docteurs en nutrition Sandra Hill et Angelina Swali, a analysé la digestibilité de tous les nutriments de croquettes à base d’ingrédients frais face à celle des nutriments de croquettes à base de sous-produits déshydratés. Les résultats sont massivement en faveur du frais !

Et le sans céréales dans tout ça ?

Depuis des dizaines d’années, les grandes marques du petfood et les industriels ont utilisé, et utilisent encore des céréales de type blé, maïs, riz etc. dans la fabrication de leur croquettes. Nous ne rentrerons pas dans les détails ici mais l’utilisation des céréales dans le monde du petfood est liée principalement à 2 raisons :

  • Les céréales permettent un bon maintien de la croquette dans sa forme finale, pour éviter qu’elle ne se casse, ou s’émiette trop facilement, et sont la source principale d’amidon.
  • Les céréales étant beaucoup moins chères que les protéines animales, cela permet de réduire les coûts de fabrication et donc les prix de vente des sacs.

Chez Atavik, toutes nos recettes sont fabriquées sans céréales, car nous croyons que les céréales ne sont pas adaptées aux carnivores. De plus, l’utilisation massive et excessive de céréales dans les croquettes des grands industriels provoque des intolérances et allergies alimentaires chez bon nombre d’animaux.

Ici encore, nous préférons mettre le bon sens alimentaire en avant, en ne gardant que le nécessaire pour l’alimentation de nos animaux.

De plus, nous avons vu au tout début de l’article que les céréales ne faisaient pas partie du régime naturel du chat.

Nourrir son chat avec des pâtées

Comme expliqué, pour optimiser pleinement les repas de votre chat, l’idéal est d’humidifier les croquettes. Problème résolu grâce aux pâtées ! Elles font donc partie de la catégorie des aliments humides.

Comme la nourriture est riche en eau, elle convient parfaitement aux chats sujets à des affections des reins ou de la vessie et aux chattes en période d’allaitement. Avec cet aliment, votre chat ne risque pas de souffrir de déshydratation. Pour la santé de votre chat, veuillez opter pour des pâtées faiblement dosées en sucre, mais riches en viandes fraîches. Ce type d’aliment renferme toutes les vitamines indispensables au bon développement du chat.

Encore une fois chez Atavik, toute notre gamme humide, que ce soit les pâtées, les émincés ou les filets, est composée de viandes fraîches et d’abats frais !

Les repas humides sont le mode d’alimentation que nous recommandons après le BARF. En plus, conditionnées en conserve, les boîtes se conservent plusieurs mois ! C’est donc également un excellent moyen de varier les viandes. En effet, si vous achetez un sac de croquettes, même un petit, celui-ci durera plusieurs semaines. Votre chat consommera donc la même recette pendant cette période. En soi ce n’est pas problématique puisque nos croquettes sont des repas complets, mais pour reproduire le régime alimentaire de votre chat, il est toujours mieux de varier les viandes, ce qui est beaucoup plus facile en achetant des boîtes.

De plus chez Atavik, nous concevons l’alimentation du chat comme un ensemble alimentaire varié. Vous pouvez tout à fait mélanger les recettes. Par exemple, vous pouvez par exemple nourrir votre chat en composant une gamelle de croquettes mélangées avec des émincés.

Nourrir son chat au BARF

Le BARF est LE mode d’alimentation que nous recommandons pour nourrir votre chat. C’est de là qu’Atavik est né.

Le BARF signifie en anglais :

  • Biologically
  • Appropriate
  • Raw
  • Food

Autrement dit nourriture crue biologiquement appropriée. On retrouve aussi souvent une variante « Bones and Raw Food » qui signifie « des os et de la nourriture crue ». Vous l’aurez compris, c’est le mode d’alimentation qui se rapproche le plus du régime alimentaire de votre chat. Contrairement aux croquettes et aux pâtées, les viandes qui composent un repas au BARF sont 100% crues. On les complète alors avec des os charnus avec la peau, les chairs, la graisse et bien évidemment les os. Et enfin on y ajoute des abats comme le cœur, le foie, les rognons ou la panse et quelques légumes et fruits.

Le BARF, ce n’est pas compliqué mais c’est complexe. En effet, il faut pouvoir aller chez le boucher se procurer les morceaux de viandes, abats, os charnus etc., puis il faut ensuite préparer les repas pour la semaine, portionner, stocker, s’équiper pour tout ça.

Le BARF a donc d‘innombrables avantages mais aussi quelques freins. Nourrir son chat au BARF prend beaucoup de temps. C’est un gros investissement personnel. C’est pour cela que nous avons pensé à une gamme BARF. Elle présente les mêmes bienfaits mais sans les contraintes du BARF maison. C’est Atavik le BARF pour chat. Les sachets sont composés de boulettes complètes congelées, il suffit alors de les compter et de les donner !

Donner des friandises à son chat

Les friandises ne sont pas des repas complets pour votre chat, mais elles font toujours plaisir ! Effectivement on ne les retrouve telles quelles à l’état sauvage et votre chat peut tout à fait s’en passer. Cependant on adore leur faire plaisir, et les voir se lécher les babines avec leur petite langue à la vue du sachet.

Ça n’est pas une raison pour leur donner n’importe quoi. C’est pourquoi chez Atavik nous avons également une gamme friandise. Fidèle à notre vision de l’alimentation du chat, ces friandises sont toujours sans céréales, et avec des protéines animales fraîches en majorité.

Les compléments alimentaires pour le chat

Un des mythes est de se dire que si on donne des repas complets à son chat, il n’aura pas besoin de compléments alimentaires. C’est à la fois vrai, et faux !

Chez Atavik, toutes nos recettes , qu’elles soient nos croquettes, nos pâtées ou notre gamme Atavik le BARF, constituent des repas complets pour votre chat. Cependant, certains chats ont besoin à certaine période de leur vie d’un coup de pouce.

Un peu comme nous les humains. On a beau avoir une alimentation variée et équilibrée, cela nous empêche pas de se complémenter par exemple en vitamine D en hiver pour booster notre système immunitaire.

C’est pour cela que dans les compositions vous pourrez voir afficher de l’argile verte, de la levure de bière, de la poudre de Krill etc.

Le Krill est le seul complément que l’on vend pour le moment car il compte bon nombre de bienfaits pour votre chat. Riche en oméga 3 et 6, il est particulièrement adapté pour soulager les problèmes articulaires et régler certains problèmes de pelage.

Attention aux allergies

Tout comme les humains, certains chats développent des allergies. Il en existe beaucoup, mais généralement ces allergies alimentaires sont liées aux protéines : le boeuf, le poulet, le poisson ou encore celles contenues dans certaines céréales.

Si l’allergie est identifiée, il vous suffira de nourrir votre chat en faisant votre choix parmi nos 70 recettes, nous avons même des pâtées bio mono-protéine au poulet, au boeuf, et à la dinde.

Sinon il faudra adopter une stratégie d’exclusion/d’éviction en changeant régulièrement les viandes.

Attention aux aliments toxiques

Que votre chat aille dehors, ou qu’il reste à l’intérieur, il voudra forcément un moment ou un autre grignoter quelques plantes en guise de repas. Il faut faire très attention car certaines plantes, voire fruits et légumes, peuvent s’avérer toxiques à plus ou moins haute dose.

La liste est non exhaustive mais on y retrouve :

  • le chocolat
  • les poireaux
  • les oignons
  • l’ail
  • la ciboulette
  • le sucre

Il faut compter en moyenne entre 15 minutes et 4 heures pour qu’une intoxication se manifeste par le biais de symptômes plus ou moins impressionnants.

  • Eloignez le chat de la plante
  • N’essayez pas de faire vomir votre chat
  • Ne lui donner ni à manger ni à boire car cela pourrait aggraver les lésions
  • Contactez votre vétérinaire de toute urgence ! Il saura vous conseiller avant d’avoir un rendez-vous à la clinique.
  • Contrôlez l’état de votre animal : Présente-t-il des symptômes ? Si oui, lesquels ?
  • Identifier la plante ingérée, ramenez un échantillon chez votre vétérinaire.

Vous pouvez également contacter un centre antipoison. Il en existe plusieurs en France qui pourront vous donner des conseils.

Nos produits

Plus d'articles

quantité de nourriture pour chat stérilisé

Quelle quantité de nourriture donner à votre chat stérilisé ?

Vous avez observé un écoulement au niveau de la vulve de votre chatte? Il peut s'agir d'une métrite.

Lire l'article >

Comment nourrir son chien au BARF ?

Apprenez à nourrir votre chien au BARF grâce à quelques conseils d'un BARFeur!

Lire l'article >